Association Aquarelle Plein Air France

L’association Aquarelle Plein Air France (APAF) sensibilise les artistes et le grand public sur l’art et les traditions de la peinture en Plein Air et crée une communauté nationale en organisant des sorties de peinture sur le motif. Cette association a été créée en 2014 et s’adresse aux aquarellistes de tous les niveaux.

Pour en savoir plus sur cette association, nous nous sommes entretenus avec les membres fondateurs de l’APAF : Thierry de Marichalar, Alain Bisoire et Pierre Valaincourt.

 

Tout d’abord, les membres fondateurs nous expliquent l’origine de la peinture Plein Air et le rôle de l’association dans le développement de cette pratique.

Le nom de l’association vient de l’expression française qui signifie « à l’air libre » ou «peinture sur le motif ». La peinture dans un environnement extérieur se différencie de la peinture en « atelier » par le fait que la peinture sur le motif reproduit les conditions réelles visuelles au moment de l’exécution de l’œuvre. C’est un instantané, une émotion, une impression, une puissance… que seule les conditions de plein air peuvent apporter, par exemple sur le terrain notre œil voit des couleurs dans les ombres que ne peut pas rendre une photo à cause de la dynamique limitée des capteurs.

La peinture sur le terrain est l’essence même de l’art, la vérité ultime, du choix du cadrage à la composition, du dessin associé à la perspective, de la lumière naturelle tellement changeante, des couleurs suivants les conditions et la saison, de la rapidité d’exécution qui crée toute la puissance, de l’interprétation du sujet qui donne de la personnalité, de son humeur personnelle etc.

Tous ces éléments font que les peintres ont longtemps peint à l’extérieur, et particulièrement dans le milieu du 19e siècle où le travail à la lumière naturelle est devenu particulièrement important (École de Barbizon, Hudson River School, l’Impressionnisme) comme en témoigne les œuvres indiscutables des impressionnistes français dont une grande partie de leur travail a été fait à l’extérieur. C’est d’ailleurs à cette période qu’est né le « chevalet français » si connu dans le monde entier.

La popularité de la peinture en plein air a continué tout au long du 20e siècle et se perpétue au 21e siècle, école australienne par exemple. Les artistes d’aujourd’hui prolongent les traditions de ces maîtres en capturant la lumière et le mouvement dans des paysages dont l’essentiel est de voir et capturer le sujet à l’extérieur dans sa forme la plus naturelle.

Les 20 dernières années ont vu un regain d’intérêt pour la peinture de Plein Air (aux États-Unis notamment) et des groupes d’artistes de « Plein Air » ont commencé à se rassembler pour peindre ensemble.

Ces “sorties de peinture” sont maintenant très populaires dans le monde et donnent aux artistes la chance de partager leurs talents et leur créativité avec le public et d’autres peintres pour un enrichissement réciproque. L’aquarelle en France se doit de poursuivre dans cette voie. Aucune structure n’existait nationalement en France pour soutenir cette pratique.

La création de l’association a pour idée d’unir ses membres dans la volonté de partager les mêmes idées et passions, sans chercher à réaliser de bénéfices, le bénévolat restant le véritable moteur.

Une entité nationale permet de regrouper, encadrer et structurer tous les pratiquants de l’aquarelle en plein air, et de disposer d’une structure nécessaire pour des raisons administratives (relations avec les autres groupes européens d’aquarelle, organisation de rencontres nationales et internationales, assurance, partenariats, collectivités, budgets et subventions etc).

Dans le monde de l’aquarelle de nombreuses associations existent (carnets de voyage, sketchers, ateliers, salons d’aquarelle, etc) mais rien n’existait au niveau national concernant la peinture plein air sur le motif… nous avons donc pensé répondre à un besoin car sans une structure adaptée, nous n’existons pas.

 

Combien l’association compte-elle de membres ?

Environ une quarantaine de membres en 2018.

 

Combien d’évènements organisez-vous par an ?

Le principe même de l’association se base sur le bénévolat de chacun, chaque membre est libre d’indiquer sur le site internet la date et un lieu où il se propose d’aller peindre sur le motif pour inciter d’autres personnes à venir le rejoindre. C’est un principe de carnet de rendez-vous ou agenda qui se fait au fil de l’eau, au gré du bon vouloir de chacun. Le bureau de l’association ne fait qu’approuver les différentes sorties proposées par ses adhérents.

 

Quel est le plus gros évènement à venir ?

Comme tous les ans nous organisons une rencontre dite “nationale” où nous essayons de rassembler un maximum de personnes. Il y a 3 ans en Espagne, ensuite à Venise, puis dans l’Aveyron, cette année elle a eu lieu en Bretagne et en 2019 cela devrait se situer en région Rhône-Alpes. C’est un grand moment à vivre car très riche en échanges artistiques mais aussi humains.

 

Combien de personnes viennent aux évènements ?

Notre réunion nationale rassemble environ une douzaine de membres, les réunions faites par les membres un peu moins. Il faut noter que chaque sortie proposée par l’association est ouverte à n’importe quel adhérent quelque soit sa région, cela doit être l’occasion de se rencontrer !!!

 

Quel type de public ces évènements attirent-ils ?

Nous ne communiquons pas vraiment auprès du public , seulement auprès des aquarellistes. Le but étant de faire se rencontrer les peintres entre eux, d’une même région éventuellement. Nos moyens de communication sont limités aux réseaux sociaux et sur notre site.

 

Combien de temps dure une rencontre ?

Une rencontre peut se faire sur une journée, c’est en principe des rencontres faites par les membres en région. La rencontre nationale se fait elle sur plusieurs jours, incluant toujours un week-end.

 

Organisez-vous des évènements partout en France ?

L’association propose des rencontres, soit isolées soit lors d’une manifestation genre salon, symposium, voir même lors de rencontres internationales.

Chacun vient et participe librement à ces journées. Ce doit être un moment de partage et d’échange , qui ne doit pas être confondu avec un stage ou un cours, chaque artiste restant autonome sur le choix du sujet qu’il va peindre et de la manière dont il va le faire.

L’association permet à chaque membre d’indiquer sur le site de l’APAF (par un formulaire simple), les sorties de peinture sur le motif qu’il compte faire dans sa région afin de permettre à d’autres peintres qui hésitent à faire le premier pas de venir le rejoindre pour partager ces bons moments, sinon chaque artiste va souvent peindre seul et reste isolé.

 

Y a-t-il des régions dans lesquelles l’association n’est pas encore représentée ? Un exemple ?

Nous comptons actuellement quatre responsables régionaux, Annie Chauwin pour Pays de Loire, Clara Pian pour la Corse et Patrick Peret pour le Midi-Pyrénées et Jean José Fernandez en Rhône-Alpes. C’est au fil du temps que nous devrions grossir, pour l’instant nous sommes en train de mettre en place les fondations d’une nouvelle structure, nous donnons l’envie de faire, reste que les adhérents nous rejoignent pour construire et agrandir l’édifice.

Dans le même temps nous nous efforçons de développer les contacts avec d’autres pays et organismes pour des rencontres internationales. Il semblerait que ce genre de rencontres soit plus habituel dans d’autres pays, notamment en Espagne. En France cela a du mal à entrer dans les habitudes des artistes, soit par individualisme soit par timidité et c’est bien dommage.

 

L’association est aussi pleine d’ambitions et de nouveaux projets, en effet les fondateurs espèrent aussi “attirer des aquarellistes reconnus qui souhaitent aussi partager cette activité de plein air avec d’autres peintres. Ils imaginent alors “une grande rencontre nationale en plein air avec des grands noms de l’aquarelle française et étrangère.”

Les membres du conseil d’administration de l’APAF sont toujours à la recherche de bénévoles pour agrandir leur communauté d’aquarellistes, afin de multiplier les évènements et vivre des moments de rencontres et de partage.

 

Vous voulez devenir membre ? C’est par ici !

Site de l’association: http://www.aquarellepleinair.fr/

 

Pierre Valaincourt-minPierre Valaincourt (membre fondateur de l’APAF)

 

Alain Bisoire-minAlain Bisoire (membre fondateur de l’APAF)

 

Th. de Marichalar-minThierry De Marichalar (membre fondateur de l’APAF)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: